c’est à Hangzhou qu’on se souviendra de la gloire et du rêve de toute la vie
2007-06-29
 

Chapeau :
Shanghai et Hangzhou, ce sont deux villes ayant une longue histoire. Depuis les temps anciens, la baie de Hangzhou relie étroitement ces deux villes. Le transport moderne de plus en plus rapide les rapproche l’une de l’autre. La circulation entre ces deux villes est la plus fréquente. Situés toutes dans le delta du Yangtsé, elles s’unissent harmonieusement, se complètent en faisant valoir leurs points forts, et sont actuellement la force la plus dynamique de la croissance continue de l’économie chinoise.
      « Des gratte-ciels se dressent au bord du fleuve Huangpu, la luxe se voit dans l’élégance de tous les pays ». La ville de Shanghai, toujours en plein épanouissement, est le lieu de rencontre des héros.


      En ouvrant l’album de photos jaunies, on pourra voir qu’il y a plus de cent ans, pas mal d’habitants de Hangzhou ont déjà commencé à poursuivre leur rêve. Ils sont venus à Shanghai pour faire des études ou créer une œuvre, et puis pour apporter de la contribution à leur pays natal. Bien sûr, nombre de Shanghaïens ont acheté des résidences ou des propriétés immobilières à Hangzhou. Comme les coutumes de ces deux villes se ressemblent beaucoup, elles gardent alors un sentiment particulièrement aimable l’une pour l’autre.
      Depuis ces dernières années, de plus en plus d’habitants de Hangzhou gardent leur regard sur Hangzhou. Ils s’activent dans plusieurs domaines tels que l’économie, l’éducation et la médecine, et jouent un rôle considérable pour le développement social ainsi que la prospérité économique et culturelle de Shanghai. Ils embellissent, avec leur vision particulière, leur sagesse avancée et leur grande persistance, le beau paysage de cette métropolitaine internationale. Dans le même temps, Shanghai leur offre des opportunités de réaliser leur rêve gigantesque. Ils sont les héros au bord du fleuve Huangpu, mais aussi la fierté du peuple de Hangzhou.
      « Avant-garde social —— les Hangzhouiens à Shanghai » est prêt à écouter l’aventure difficile, la peine de développement et la joie de succès de ces avant-gardes sociaux.

Un milliardaire selon Forbes qui possède trois bâtiments dans la zone de Xiaolujiazui à Shanghai ; Un magnat d’immobilière qui exploite à l’ouest de Pékin ; Un propriétaire d’énergie qui exploite avec succès du pétrole à l’étranger. A Shanghai, le succès du ZhongRong Group est considéré comme une légende. Il y a quelques jours, notre journaliste a fait une interview exclusive avec ce milliardaire légendaire, Ni Zhaoxing. C’est un entrepreneur légendaire qui a commencé ses activités à Hangzhou et qui les a développées à Shanghai. Il est maintenant le président de l’Association de commerce de Shanghai-Hangzhou.

Investisseur très réputé à Shanghai
A la fin des années 1990, Ni Zhaoxing, qui avait déjà dix ans d’expérience dans le domaine immobilier, s’est tourné à Shanghai avec son épouse Gong Jianxin, qui avait elle-même dix ans d’expérience dans le domaine financier. A la ville de Shanghai où la crise financière d’Asie vient de se passer, le marché immobilier est en ralentissement. Après avoir bien réfléchi et observé, Ni Zhaoxing a dépensé des millions pour acheter des terrains. Il a acheté successivement trois terrains incultes dans la zone centrale de Xiaolujiazui, où il ferait construire des gratte-ciels.
« A ce moment-là, je pensais que les prix de l’immobilière étaient très bas et que les prix des terrains étaient nettement inférieurs à leur valeur, ce qui ne répondait pas aux règles du marché. Dans des villes comme Tokyo et Hong-Kong, les bâtiments de bureaux se vendaient en moyenne à 6000-10000 dollars le mètre carré, tandis que dans le district de Pudongxin, les prix les plus élevés des bâtiments de bureaux en étaient seulement 20%. » D’après Ni Zhaoxing, le ralentissement du marché immobilier ne serait qu’un phénomène temporaire. Etant quand même le centre financier de la Chine et voire même du monde entier, Shanghai serait le lieu le plus dynamique du monde. « Si un dragon veut voler, il lui faut lever la tête. Shanghai n’est pas seulement la tête du dragon, mais aussi les yeux. »
Le fait a montré que Ni Zhaoxing avait complètement raison. Shanghai est considéré après comme le centre économique, financier, commercial et du trafic maritime du monde, dont le district de Pudong joue un rôle primordial en exerçant un effet d’entraînement important sur le delta du Yangtsé.
Le siège du ZhongRong Group de Ni Zhaoxing se trouve maintenant dans l’endroit qui était auparavant désert. De la fenêtre du bureau au dernier étage, on peut avoir un panorama sur les beaux paysages au bord du fleuve Huangpu. En bas, il y a des centres commerciaux, des cafés, des banques et des voitures qui circulent sans cesse comme un fleuve. Grâce à la croissance rapide de la zone économique et financière de Lujiazui, le ZhongRong Group a connu de grands succès. Les investissements du groupe sont maintenant plus valus d’une dizaine de fois qu’avant. Cela a apporté au groupe une fortune des milliards. Avec la Tour Jinmao (en anglais ; Jinmao Tower) et la Perle d’Orient, le bâtiment de ZhongRong est considéré comme « l’un des dix nouveaux bâtiments de bureaux chinois considérés comme point de repère ».
La légende commerciale du couple Ni Zhaoxing et Gong Jianxin fait envier et admirer les autres. Que les circonstances font l’homme ou l’homme fait les circonstances, leur histoire force l’hommage du monde. Mais il y aura encore des miracles. Ni Zhaoxing est un homme aux mille tours.

La première personne qui a réussi à exploiter l'énergie à l'étranger
Le Wall Street Journal Asia du 3 janvier 2007 s’est vendu très rapidement à Hong-Kong. Une certaine Mademoiselle Ge qui travaillait à la division Asie de Goldman Sachs était tellement curieuse qu’elle allait demander au marchand de journaux : « Que s’est-il passé ? » C’est en fait parce que l’entrepreneur chinois Ni Zhaoxing a réussi à trouver du pétrole dans son champ pétrolier dans le bassin de Williston en Saskatchewan du Canada. Cette nouvelle était à la une du journal. Mademoiselle Ge a dit que cette nouvelle attirait la grande attention des financiers qui cherchaient tout de suite les nouvelles sur Ni Zhaoxing pour mieux connaître ce milliardaire légendaire.
Selon ce que le journaliste a appris, avec la création de la filiale Canada Capital Energy Corporation (CCEC), le ZhongRong Group est devenu la seule entreprise non-étatique sur le marché d’exploitation du pétrole en Amérique du Nord. De 2005 jusqu’à aujourd’hui, la CCEC a participé aux adjudications pour réussir à obtenir les droits d’exploitation de plus de mille puits de forage au Canada. Elle a employé une vingtaine d’experts chinois et étrangers de prestige et des dizaines d’ingénieurs chinois professionnels qui avaient travaillé toute leur vie dans le domaine d’exploitation pétrolière. D’après les analyses des experts, dans 60% de 15000 hectares de terrains que la CCEC a achetés au Canada, il y a du pétrole.
Gong Jianxin, présidente de la Canada Capital Energy Corporation (CCEC), a ainsi décrit le moment où le premier puits était foncé : « Le 29 octobre 2006, après que les experts avait travaillé pendant quatre jours et quatre nuits, nous avons réussi à faire un prélèvement et remarqué qu’il avait du pétrole et que la pénétration était bonne. Après avoir exploité pendant une dizaine de jours, on a décidé de produire du pétrole de façon importante. »
Certains ont dit que le ZhongRong Group est en voie d’un développement diversifié, mais Ni Zhaoxing pensent que le groupe reste fondamentalement le même malgré d’innombrables changements apparentes. Le ZhongRong Group se positionne toujours comme une « société d’investissement » non limitée dans un ou des domaines. Bien que le ZhongRong Group soit très fort en exploitation immobilière, Ni Zhaoxing trouve qu’il vaut mieux la proportion de l'investissement immobilier selon les circonstances actuelles, de sorte à éviter une exploitation irraisonnable, à garantir la qualité du projet et à avoir plus d’opportunités dans d’autres domaines. En ce qui concerne le domaine énergique, Ni Zhaoxing se manifeste très optimiste et pense que c’est le bon moment de conquérir des parts du marché mondial d’énergie. »
« Nous agissons selon les besoins du pays et ceux du marché. La stratégie du pays est aussi la nôtre. Ce sont les idées principales sur lesquelles s’appuie le ZhongRong Group depuis sa création en 1992. Que ce soit un individu ou une société, il ne réussira qu’à condition d’associer sa propre cause avec les intérêts de la ville et du pays. L’énergie est quelque chose de très important mais qui manque à beaucoup de pays. L’investissement dans le domaine d’énergie du ZhongRong Group est stratégique et non tactique», déclare Ni Zhaoxing.”
En ce qui concerne les raisons pour lesquelles il a choisi d’explorer du pétrole au Canada, Ni Zhaoxing dit : « Le Canada est un pays qui est riche en ressources énergiques et qui garde une amitié profonde avec la Chine. Dans les 1960 où la Chine connaissait de grandes difficultés, c’était bien le blé en provenance de la province de Saskatchewan qui nourrissait notre génération. En plus, le système juridique canadien est complet et fiable, et le gouvernement travaille de façon efficace et stable et s’apprête à rendre service. Cela est très important pour assurer la sécurité de l’investissement étranger. » Le succès du ZhongRong Group au Canada est un bon exemple pour montrer l’environnement d’investissement tellement attirant du Canada. Inspirés de la réussite du ZhongRong Group, pas mal de membres de l’Association de commerce de Zhejiang et de celle de Hangzhou se sont rendus au Canada pour chercher des opportunités d’investissement.
Durant les longs jours fériés du « Premier Mai » de cette année, Ni Zhaoxing était en visite au Northern Colorado, à Denver et à Oklahoma City des Etats-Unis, et dans les régions près du Golf du Mexique. Il a été bien reçu par les autorités locales. D’après Ni Zhaoxing, pour le moment, l’équipe d’experts du ZhongRong Group est en train de faire des recherches et se prépare à la création d’une société d’exploitation pétrolière aux Etats-Unis.

Projet stratégique à l’ouest de Pékin
      Ni Zhaoxing adore étudier la tendance du développement d’une ville, et il sait bien juger les circonstances. D’après lui, avec l’organisation des Jeux Olympiques, le déménagement du Capital Iron and Steel Group et le prolongement de l’Avenue Chang’an vers l’ouest, la banlieue d’ouest de Pékin à laquelle on faisait peu d’attention sera une région à forte perspective. En 2004, le ZhongRong Group a acheté un terrain au pied d’une montagne dans la banlieue ouest de Pékin. « Une demi-heure en voiture pour aller à la Place Tian’an men. Après le prolongement de l’Avenue Chang’ an, ici, c’est son bout à l’ouest. C’est pourquoi je nomme ce terrain « Chang’an-I ».
      Le ZhongRong Group a employé de grands maîtres français en architecture classique et en architecture du palais. En associant l’art moderne avec l’architecture classique de la France, on a construit 78 villas à l’usage des sièges sociaux. C’est particulièrement destiné aux groupes de la liste Top 500, aux artistiques de grand prestige, aux consulats, aux organismes internationaux. En plus d’une apparence merveilleuse, ces villas apporteront des revenus importants au gouvernement local et embelliront l’image de la banlieue ouest de Pékin. « Pékin est le cœur de toute la Chine. Je crois que le projet Chang’an-I étonnera le monde entier ».

Hangzhou est toujours le plus beau à ses yeux
Ni Zhaoxing a connu beaucoup de choses et visité beaucoup d’endroits, mais il s’attache beaucoup à son pays natal. Selon lui, où qu’il soit allé, Hangzhou reste toujours le plus beau à ses yeux.
Le ZhongRong Group occupe une place stratégique à Pékin et à Shanghai. L’un est le centre politique de la Chine, et l’autre le centre financier. Cependant, il accorde toujours de l’importance à HangZhou. « Hangzhou est une ville pittoresque qui a des particularités qu’on ne peut pas trouver dans d’autres villes. Il faut avoir des idées extraordinaires pour maquiller cette ville. » Au fond de son cœur, Ni Zhaoxing trouve que sa ville natale est une belle fille sans pareille.
A Shanghai, le ZhongRong Group a construit « Immeuble de Rome » situé dans la rue Tiyulu et « Jardin de Rome » situé dans la rue Tianmushanlu. « Nous avons mis au total dix ans pour construire à Hangzhou neuf immeubles. Le ZhongRong Group a accompli la phase d’accumulation primitive. Il ne s’agit pas de l’accumulation de capitaux, mais de l’acquisition des expériences en matière de l’édification urbaine. »
En septembre 2006, Ni Zhaoxing a déclaré au moment de la création de l’Association commerciale de Shanghai-Hangzhou : « Hangzhou est la ville où je suis né, que j’ai obtenu ma première fortune, et que j’ai appris à faire des affaires. Je conserve toujours un sentiment particulier pour elle. Je suis venu de Hangzhou, donc, j’espère que mon pays natal sera de meilleur en meilleur. Il nous faut développer notre entreprise toute en tenant compte du développement du pays natal. » Ni Zhaoxing garde toujours un esprit réaliste particulier. Il préfère contribuer au développement du pays natal plutôt que de dire des verbiages. « Il y a beaucoup de choses qu’on pourra faire pour contribuer au développement du pays natal. Mais je pense qu’il vaut mieux participer personnellement au développement du pays natal avec ce qu’on peut faire ».
Les journalistes ont appris que le ZhongRong Group projette d’investir 3 milliards de yuan pour construire à Hanghai un grand projet qui intégrera le centre international de conférence, l’hôtellerie, le tourisme, l’exposition, etc. Ni Zhaoxing était très fier de montrer aux journalistes le beau « papillon » sur le plan, en disant : « A mes yeux, HangZhou est la capitale internationale de conférence la plus idéale. » Malgré des difficultés, il dit que rien ne pourrait endiguer son vouloir de retourner à l’endroit où il est né. « Quelles que soient les difficultés, il vaut la peine de faire des choses pour notre pays natal. »
Ni Zhaoxing adore un poème du président Mao : j’avais voyagé dans cet endroit avec des camarades, pensant à des années extraordinaires et inoubliables. Il dit : « Quand j’aurai des cheveux tout blancs, j’inviterai des amis de tous les coins du pays à venir au bord du Lac d’ouest. Je les ferai goûter le thé Longjing le plus frais, loger dans l’immeuble le plus élégant, admirer le plus beau paysage au bord du lac et au pied de la montagne. Nous nous souviendrons ensemble des gloires et rêves de toute notre vie. Et à ce moment-là, je penserai que je n’aurai pas raté ma vie, car j’aurai laissé le meilleur paysage au monde et j’aurai bien contribué à mon pays natal. »
On ignore toujours qu’il y aura un long chemin à parcourir pour qu’une feuille retourne dans la terre qui l’aura nourrie. Mais quand elle est encore petite, elle sait bien qu’elle deviendra un grand arbre si elle suit le soleil. Ni Zhaoxing aime bien voir que le rêve grandit et puis devient réalité. Il croit fort qu’un papillon s’éclatera après un long hiver de préparation !


 
 
|
|
|
|
Copyright © 2013 ZhongRong Group. All rights reserved . 沪ICP备05023412号